Anne Plat-Peyronnet


"La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois de confuses paroles

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers"

 

 

Correspondances, Charles Baudelaire